Un garçon enceinte, ça vous fait rire ?

Publié le par Omnibuzz

 
 
 

Comment sensibiliser les jeunes de 13 à 19 ans à propos de la contraception ? Il suffit de les informer avec une petite touche décalée qui fera passer le message. Le Ministère de la Santé et des Sports et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) viennent de réaliser quatre clips efficaces et drôles qui permettent aux garçons de se mettre à la place des filles. Et inversement.

Deux spots radio de 30 secondes accompagnent ces quatre films depuis le 8 avril. Les jeunes pourront ainsi découvrir les adresses auxquelles ils pourront obtenir la contraception et la contraception d’urgence de façon gratuite et anonyme précise le site Choisir sa contraception.

Dans ce quatre films les filles sont les garçons et réciproquement. Le scénario de chacun de ses quatre clips pousse l’absurde jusqu’à ses limites. Un garçon vient de faire son test de grossesse annonce à sa copine qu’il attend un bébé. Réaction de la petite amie : « Tu prends la pilule ? Tu crois que la pilule c’est un jour sur deux ? C’est tous les jours ! Si je devais la prendre, moi, je ne l’oublierais pas... ».
 
Dans un autre clip, un homme accouche entouré de son frère et d’une sage-femme homme. Ce dernier lance : "quand il s’agit de tirer un coup c’est vraiment les premières mais pour assumer leurs responsabilités il n’y a plus personne ».

Il s’agit d’une part de dénoncer des rapports de genre inégalitaires qui peuvent être à l’origine de nombreuses grossesses non souhaitées (non reconnaissance de la sexualité des jeunes filles, désimplication des hommes dans le choix d’une contraception) » et d’autre part sont pointées les conséquences lourdes d’une grossesse précoce telles que interruption du cursus scolaire ….

Cette inversion des rôles permet de mobiliser à la fois les filles et les garçons, de susciter l’autodérision, d’inciter chacun à prendre ses responsabilités, et de faire sourire en grinçant des dents sur des situations très typées dans l’imaginaire collectif.

Publié dans Insolite

Commenter cet article